Parution de « Polish Literature and Transformation »

untitledPolish Literature and Transformation, dirigé par Ursula Phillips, avec l’assistance de Knut Andreas Grimstad et Kris Van Heuckelomet, vient de paraître aux éditions allemandes LIT Verlag (320p.)

Cet ouvrage collectif fait suite à la conférence « Polish Literature since 1989« , qui s’est tenue à l’University College London en novembre 2011.

 

Ce livre propose plusieurs manières d’appréhender la littérature polonaise depuis 1989. Dans le cadre de ce blog, nous retiendrons les articles traitant de l’intérêt actuel de la Pologne pour son héritage juif, la mémoire de l’Holocauste ou encore les relations judéo-polonaises ; à savoir :


Motherhood and the Transmission of Memory in Texts by Polish-Jewish Writers, par Katarzyna Zechenter ;

Into the Well of Memory: Michał Głowiński’s Jewish Childhood during the Holocaust, par Joanna Michlic ;

Polish Holocaust Writing after Testimony, or the Relevance of Piotr Paziński’s The Boarding House, par Knut Andreas Grimstad ;

Constructing a Memory of a Polish/Jewish Community in Tadeusz Słobodzianek’s Our Class, par Paul Vickers.

Une brève présentation de l’ouvrage est disponible sur le site H-net : compte-rendu Polish Literature and Transformation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.