Ouvrages sur Shoah et littérature

Voici les références de trois ouvrages parus en 2014, 2015 et 2016  et portant sur la littérature et la Shoah :

Agnieszka Grudzińska, Victimes, témoins – Les écrivains polonais face à la Shoah (1940-1960), Paris, Classique Garnier, 2016.

AgkMS01b“Cet ouvrage traduit et commente des textes d’écrivains polonais qui, pendant la guerre ou peu après, ont réagi aux exactions nazies contre les Juifs. Leurs écrits témoignent d’un effort pour rendre compte de la catastrophe dans le langage de l’art (prose, poésie, fiction).”
Voir la table des matières sur le site de l’éditeur.
HURBN_COUV_DESCRPTIF-copie1“Ce livre est consacré aux textes de ceux qui ont entrepris de témoigner des camps nazis et de la Shoah en faisant œuvre. Il réfléchit le statut incertain et le caractère tourmenté de ces œuvres qui témoignent d’une forme de «désappartenance» humaine, et cherche en elles les effets de cette scission : quelle tension produit le fait de témoigner d’une rupture anthropologique à l’intérieur du système de valeurs qu’est la «littérature» ? Ce qui a lieu alors n’est pas un adieu à la littérature, ni sa complète disqualification, mais sa crise et sa critique, implicite ou explicite, à la manière d’une mise en «suspens» (…).”
Voir la suite de la présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur.

Antonia Barboric : Der Holocaust in der literarischen Erinnerung. Autobiografische Aufzeichnungen von Udo Dietmar und Elie Wiesel, Vienne, Böhlau Verlag Wien, 2014.

Depuis fin février, vous trouverez sur le site H-Soz-Kult une recension, en allemand, Dennis Bock de l’ouvrage d’Antonia Barboric.40078795z-1


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.