Fleur Kuhn Kennedy : « Le disciple et le faussaire. Imitation et subversion romanesque de la mémoire juive »

FknMS01bNous avons le plaisir de vous annoncer la publication du livre de notre collègue Fleur Kuhn Kennedy : « Le disciple et le faussaire. Imitation et subversion romanesque de la mémoire juive » aux éditions Classiques Garnier. Son livre est consacré à Joseph Opatoshu, Isaac Bashevis Singer, André Schwarz-Bart et David Grossman.

Pour ceux qui voudraient un aperçu du contenu, une présentation est prévue le lundi 15 février à 18h30 à la Librairie du Temple. A cette occasion, Nurit Lévy présentera également son nouveau livre paru aux Classiques Garnier, L’Intellectuel juif entre histoire et fiction, le tout animé par Michèle Tauber.

Présentation du livre par l’éditeur :

A partir de la comparaison de quatre romans écrits à différentes périodes du XXe siècle, dans des langues et des lieux différents, mais tous marqués par un commun héritage juif polonais – Dans les forêts de Pologne de Joseph Opatoshu, Satan à Goray d’Isaac Bashevis Singer, Le Dernier des Justes d’André Schwarz-Bart et Voir ci-dessous : Amour de David Grossman – l’ouvrage observe les transformations et les déplacements de la mémoire juive dès lors que celle-ci passe de l’univers sacré de la tradition à la littérature. Ces romanciers, simultanément disciples et faussaires, travaillant des modèles qu’ils imitent et subvertissent tout à la fois, rejouent et déjouent les mythes identitaires créés par la modernité.

La table des matières de l’ouvrage est disponible sur le site internet de la maison d’édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.