« Une nouvelle vie dans un nouveau pays »

La prochaine séance de l’atelier “Histoire des Juifs en Europe après 1945″ aura lieu le jeudi 25 juin 2015, de 17h à 19h. Nous recevrons, Antoine Burgard, doctorant en Histoire à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Lumière Lyon 2. Il présentera une intervention intitulée :  « Une nouvelle vie dans un nouveau pays”. Trajectoires d’orphelins de la Shoah vers le Canada (1947-1952). Sa présentation sera discutée par Claire Zalc, chargée de recherches à l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS).

La séance aura lieu à Sciences Po, 56, rue Jacob, salle du Traité, 1e étage.

Résumé de l’intervention

« Une nouvelle vie dans un nouveau pays”. Trajectoires d’orphelins de la Shoah vers le Canada (1947-1952)

Le War Orphans Project, organisé par le Congrès Juif Canadien, a permis à environ 1 120 orphelins juifs de quitter l’Europe pour le Canada entre septembre 1947 et mars 1952. Après avoir situé ce programme dans l’histoire juive et l’histoire de l’immigration canadiennes, je souhaite revenir sur une des principales archives de mon projet de recherche : les dossiers individuels des orphelins rédigés en Europe, principalement par des travailleurs sociaux de l’American Jewish Joint Distribution Committee et de l’International Refugee Organization. Cette source originale permet de reconstituer les parcours de ces jeunes rescapés et d’analyser les pratiques et les perceptions des adultes qui les prennent en charge. A travers elle, il est possible de jeter un éclairage nouveau sur ces années de transition entre l’expérience traumatique de la guerre et une « nouvelle vie dans un nouveau pays » – période souvent délaissée autant par les chercheurs que par les survivants eux-mêmes – et de sortir ainsi d’une lecture téléologique qui ferait de l’arrivée au Canada une évidence.​


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.