L’œuvre de Secours aux Enfants et les populations juives au XXe siècle

1540-1L’ouvrage collectif L’œuvre de Secours aux Enfants et les populations juives au XXe siècle, prévenir et guérir dans un siècle de violence, paru en 2014 aux éditions Armand Colin, est issu de deux colloques organisés par l’Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE) à l’occasion de son centenaire en 2012. Dirigé par les historiens Laura Hobson Faure, Mathias Gardet, Katy Hazan et Catherine Nicault, cette publication rassemble des contributions de chercheurs de nombreux pays et propose pour la première fois une approche à la fois internationale et transnationale de l’histoire de l’OSE. A la croisée de la sociologie et de l’histoire sociale, de l’histoire des sciences, de la médecine et de l’éducation, elle offre de nouvelles perspectives sur l’histoire contemporaine des Juifs d’Europe et l’histoire de la Shoah.

 

Présentation par l’éditeur :

À l’automne 1912, un journal de Saint-Pétersbourg annonce la création d’une société chargée de « protéger la santé de la population juive en Russie ». Ainsi naît l’OZE, dont l’action, limitée tout d’abord à l’Empire tsariste, se développe dès 1923 dans l’ensemble de l’Europe.
En 2012, l’OZE, devenue OSE, a fêté ses 100 ans. Tandis que le segment français de son histoire, centré autour du sauvetage des enfants pendant et après la Seconde Guerre mondiale, est assez connu, son parcours transnational est resté dans l’ombre. Cet ouvrage collectif comble en partie cette lacune : il relate les mutations institutionnelles successives de l’OSE par-delà les frontières, évoque l’évolution des modalités de son action médico-sociale et les populations prises en charge, dans l’Empire russe, en Union soviétique, en Pologne, en Allemagne, en France, aux États-Unis et en Afrique du Nord, interroge enfin la spécificité de l’association au regard des politiques sociales des pays où elle s’est implantée.

Table des matières :

L’OSE d’hier à aujourd’hui, problématiques et perspectives (Katy Hazan, Catherine Nicault).

Une mobilisation de médecins : hygiénisme et biologie sociale (Katy Hazan, Catherine Nicault).
« Que le Juif courbé redresse l’échine » La naissance de l’OZE en Russie – 1912-1917 (Michael Beizer).
L’OSE en Union soviétique dans les années 1920-1930 (Mikhail Mitsel).
La société pour la protection sanitaire des Juifs (TOZ). Présence de l’OSE en Pologne entre les deux guerres (Nadav Davidovitch).
La Société pour la protection sanitaire des Juifs en Allemagne (Daniela Gauding).
L’OSE et l’hygiénisme social (Christine Garcette).

De l’OSE à l’Union-OSE, une évolution transnationale (Katy Hazan, Catherine Nicault).
De l’Est vers l’Ouest : déménagements, expansion, évolutions structurelles de l’OZE-OSE – 1912-1933 (Rakefet Zalashik)
Un pionnier russe de la médecine sociale, le Dr Boris ArkadievitchTschlenoff, président de l’Union-OSE (Georges Weill).
Ernst Papanek (1900-1973) : une pédagogie à l’épreuve de la violence (Jean-Christophe Coffin).
Attentes européennes, réalités américaines : l’émigration des enfants de l’Œuvre de Secours aux Enfants de la France occupée vers les États-Unis, 1941-1942 (Laura Hobson Faure).
À la croisée des réseaux transnationaux de protection de l’enfance : l’OSE et les communautés d’enfants de l’après-guerre (Samuel Boussion).

Les populations prises en charge (Katy Hazan, Catherine Nicault).
L’entraide médicale : le secours fourni par l’OSE aux médecins en France 1933-1945 (Sabine Zeitoun)
Des enfants juifs dans les maisons de l’Entr’aide d’Hiver du Maréchal – 1941-1944 (Fouzi Ghlis).
Des orphelins de la Shoah aux Maisons d’enfants à caractère social (Mathias Gardet).
Régénérer les Juifs du Maroc et de Tunisie : la coopération entre l’OSE et l’AIU après 1945 (Ariel Danan).
Les maisons d’enfants de l’OSE : l’atout des « pairs de placement » (Patrick Dubéchot).

Conclusions (Catherine Nicault).
Les pères fondateurs de l’OZE (Gary Pozin).

____________

Crédit image de une : Fonds OSE – illustration de l’article « Le sauvetage des juifs pendant l’Occupation« 


Une réflexion sur « L’œuvre de Secours aux Enfants et les populations juives au XXe siècle »

  1. Le livre « L’Œuvre de Secours aux Enfants et les populations juives au XXème siècle. Prévenir et Guérir dans un siècle de violences », dirigé par Laura Hobson Faure, Mathias Gardet, Katy Hazan et Catherine Nicault, aux Éditions Armand Colin, sera présenté :

    le mardi 16 juin à 18h, à la Médiathèque de l’Alliance :
    6 bis rue Michel-Ange 75016 Paris

    Réservation :
    maber@aiu.org / 01 55 74 79 10

    http://www.aiu.org/fr/event/60

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *