27 octobre 2014 : soutenance d’Ewa Tartakowsky – Conditions et fonctions sociales de la littérature d’exil. Production littéraire des auteurs d’origine judéo-maghrébine en France.

Le 27 octobre 2014, Ewa Tartakowsky – doctorante au Centre Max Weber de l’Université Lyon 2 –  soutiendra sa thèse de doctorat de sociologie : « Conditions et fonctions sociales de la littérature d’exil. Production littéraire des auteurs d’origine judéo-maghrébine en France. »

Le jury sera composé de :
Paul Aron, Professeur des Universités, Université libre de Bruxelles (rapporteur)
Chantal Bordes-Benayoun, Directrice de Recherche au CNRS, Université Toulouse Jean Jaurès
Isabelle Charpentier, Professeure des Universités, Université de Picardie (rapporteuse)
Christine Détrez, Maîtresse de conférences HDR, ENS Lyon
Bernard Lahire, Professeur des Universités, ENS Lyon (directeur de thèse)

Pour connaître ses travaux de recherche réalisés jusqu’à présent, rendez-vous sur sa page sur le site du Centre Max Weber.

Le lundi 27 octobre 2014
à 14h
Institut des Sciences de l’Homme
salle Marc Bloch
14 avenue Berthelot
Lyon 

Résumé par Ewa Tartakowsky
« Notre travail de thèse se propose d’interroger la production littéraire des écrivains d’origine judéo-maghrébine en France en tant que littérature d’exil, dans la période de la décolonisation. La démarche, se basant sur une étude prosopographique, porte dans un premier temps sur les contextes favorables et pertinents à l’action d’une série d’individus, autrement dit sur l’état des conditions de la production d’une littérature née d’un déplacement. S’en suit une classification d’écrivains rendue possible par la mise en relation des caractéristiques sociologiques et des dispositions propres à cette génération d’auteurs avec les cadres culturels, historiques et cognitifs qui sont les leurs. En s’appuyant sur des entretiens semi-directifs avec des écrivains sélectionnés selon la typologie dégagée de l’étude précédente ainsi que sur l’étude de leurs œuvres littéraires, la recherche s’attache, dans un second temps, à vérifier si cette écriture « minoritaire » peut nous renseigner, et jusqu’à quel point, sur les relations qu’entretiennent entre elles histoire, mémoire, littérature et identité dans le contexte migratoire. Enfin, dans cette perspective, ses usages sociaux et ses fonctions sont étudiés à travers l’analyse des mécanismes et des thèmes récurrents de cette production littéraire, qui se construit comme le témoignage singulier d’un moment de vécu historique et ce faisant, nourrit notre compréhension des processus d’ajustements littéraires. »

4 réflexions sur « 27 octobre 2014 : soutenance d’Ewa Tartakowsky – Conditions et fonctions sociales de la littérature d’exil. Production littéraire des auteurs d’origine judéo-maghrébine en France. »

  1. Je voudrais acheter une copie de la thèse (si possible) d’Ewa Tartakowsky – Conditions et fonctions sociales de la littérature d’exil. Production littéraire des auteurs d’origine judéo-maghrébine en France. Pourriez-vous me donner les modalités de paiement?

    Bien amicalement,

    Rosa A. Perez
    Associate Professor of French
    Southern Utah Univerity

    1. Bonjour,
      La thèse est en accès libre à la bibliothèque de l’université de Lyon 2. Je peux également vous l’envoyer en pdf. Merci, dans ce cas, de m’envoyer votre adresse mail à etartakowsky[arobase]yahoo.fr.
      Bien amicalement,
      Ewa Tartakowsky

  2. Bonjour,

    Je prends la liberté de vous contacter ce jour, car je souhaiterais savoir s’il vous était possible de me faire parvenir votre thèse, comme vous le proposiez dans votre réponse précédente.

    Je travaille sur l’acte de création littéraire en contexte de minoration, c’est pourquoi je suis très intéressée par votre sujet, qui me semble traité de façon extrêmement pertinente.

    Par avance, merci pour l’attention que vous voudrez bien accorder à ce message.

    Bien cordialement,

    Emmanuelle VALLI
    Doctorante/ATER Université de Corse
    emmanuedda.valli@gmail.com

    1. Bonjour,
      Je vous remercie de l’intérêt que vous portez à cette recherche. Je viens de vous envoyer un message personnel au sujet de l’envoi de la thèse. Sachez par ailleurs, que cette dernière a été publiée dans sa version remaniée aux Presses universitaires François Rabelais en mars dernier (http://pufr-editions.fr/livre/juifs-et-maghreb).
      Bien cordialement,
      Ewa Tartakowsky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.