Archives par mot-clé : Yiddish

Savoirs du témoignage en Europe après la Shoah : écritures, publications, circulations

 
Après une première année de séminaire consacrée au monde judéo-polonais, ce séminaire s’intéresse aux pratiques et aux formes de l’écriture de témoignage telles qu’elles sont apparues au lendemain de la Seconde guerre mondiale chez les survivants de la « Catastrophe » (qu’on n’appelait pas encore Shoah), selon une approche historique qui considère les écrits, leurs modalités de publication, leurs circulations et leurs appropriations comme autant d’événements de leur temps, et non pas seulement comme des sources. « Savoirs du témoignage » : en amont de ces écrits, les rendant possible, il y eut aussi quantité de gestes savants, souvent informés par les problématiques des sciences sociales d’avant-guerre, attentives notamment à la valeur cognitive de l’autobiographie. « Savoirs du témoignage » : il s’agit également de comprendre comment ces écrits, tardivement qualifiés de « témoignages », souvent appelés « littérature » ou « documents » dans l’immédiat après-guerre, contribuèrent aux premières historiographies de l’Holocauste.

Continuer la lecture de Savoirs du témoignage en Europe après la Shoah : écritures, publications, circulations

Yiddish Culture in Past and Present Scholarship

Le Département d’Histoire et le Programme des études yiddish de l’Université hébraïque de Jérusalem organisent les 27 et 28 mai prochains une conférence intitulée Yiddish Culture in Past and Present Scholarship.  Histories, Ideologies, Methodologies réunissant les chercheurs, les historiens, les critiques littéraires et culturels sur le thème de l’histoire de la culture ( scholarship) yiddish ; que ce soit sur la littérature yiddish ancienne ou moderne, sur le théâtre, le cinéma, le folklore… et ce à travers les siècles et le monde. Continuer la lecture de Yiddish Culture in Past and Present Scholarship

Colloque « Expressions du collectif : les formes de dialogue dans les écritures juives d’Europe centrale et orientale », 5 et 6 juin 2015

Le colloque “Expressions du collectif : les formes de dialogue dans les écritures juives d’Europe centrale et orientale”, organisé par le Centre d’Etudes et de Recherches Moyen-Orient Méditerranée (INALCO) et le Centre d’Etudes et de Recherches Comparatistes (Université Paris 3), aura lieu les 5 et 6 juin 2015 à l’INALCO, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris, salle 3.05.

Le comité scientifique est composé de Delphine Bechtel (Université Paris IV Sorbonne), Guido Furci (ENS, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), Anne Grynberg (INALCO), Luba Jurgenson (Université Paris IV Sorbonne), Yitskhok Niborski (INALCO, Maison de la culture yiddish) et Karolina Szymaniak (Université de Varsovie).

La conférence est organisée par Fleur Kuhn-Kennedy (INALCO) et Cécile Rousselet (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle).

Contacts : Fleur Kuhn-Kennedy : fleurkuhn@gmail.com Cécile Rousselet : cecile.rousselet@me.com

Programme du colloque :

Vendredi 5 juin

9h30 Accueil des participants

9h45 Introduction : Fleur KUHN-KENNEDY (INALCO), Cécile ROUSSELET

(Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

Communautés d’écriture : redéfinir le nous

Modérateur : Arnaud Bikard

— « The Hebrew Manifesto: A Monologic Genre Dialogized », Nana ARIEL (Tel Aviv University)

— « Autoemancipation! and the Status of the German language in Jewish National Discourse », Marc VOLOVICI (Princeton University)

— « D’une littérature de la communauté au collectif littéraire, ou comment tenter de repenser l’écriture du “nous” dans la littérature yiddish moderne. », Laëtitia TORDJMAN (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

Discussion

Déjeuner

Contre toute attente : l’énoncé aux prises avec les exigences sociales — 13h30-15h15

Modératrice : Laëtitia Tordjman

— « Quotations and Dialogism – a Linguistic Inquiry of Women’s Hebrew Writings in the 19th Century », Miri

— « Un dialogue inaudible : le cas de Simon Youshkevitch écrivain juif de langue russe (1868-1927) », Boris CZERNY (Université de Caen)

— « English and Yiddish versions of Itskhok Bashevis Zinger’s novel Enemies. A love story », Valentina FEDCHENKO (Université de Saint-Pétersbourg)

Discussion

Pause

Spectres et démons : le corps textuel habité (1) — 15h30-17h00

Modératrice : Michèle Tauber

— « Polyphonies fantastiques dans la littérature yiddish », Carole MATHERON (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

— « Personnages féminins et polyphonie chez Israël Joshua Singer, Isaac Bashevis Singer et Philip Roth : voix narratives ou voix narrativisées ? », Cécile ROUSSELET (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

— « Parler les morts. Les dibbouks de Romain Gary », Anny DAYAN-ROSENMAN (Université Paris 7 – Denis Diderot)

Pause

Spectres et démons : le corps textuel habité (2) — 17h30-19h00

Modératrice : Michèle Tauber

— « My ancestors speak: Intergenerational Polyphony in Yiddish Women’s Poetry », Zohar WEIMAN-KELMAN (University of Toronto)

— « Élie Wiesel et la célébration du judaïsme : entre l’identité collective du passeur, du conteur, et l’identité individuelle du narrateur et du témoin », Francine KAUFMANN (Université Bar Ilan)

Discussion

Samedi 6 juin

9h30 Accueil des participants

Témoignage et énoncés multiples — 10h-12h00

Modératrice : Anne Grynberg

— « Je n’ai pas interrogé les morts de David Boder : le témoignage en dialogue », Fleur KUHN-KENNEDY (INALCO)

— « Responsabilités réciproques de l’auteur et du collectif sur l’usage de l’œuvre », Daniel OPPENHEIM (Psychiatre psychanalyste)

— « Versuch um Metabarbarisches : de Gershon Ben David à Otto Dov Kulka, les avatars linguistiques et littéraires des témoignages de Terezin et du camp des familles tchèques de Birkenau », Catherine COQUIO (Université Paris 7 – Denis Diderot)

Discussion

Déjeuner

Transfert d’autorité et refondation des origines — 13h30-15h30

Modératrice : Delphine Bechtel

— « La réécriture du Bovo Dantona par Y. Y. Trunk : transformation et actualisation d’un récit de la Renaissance dans la deuxième moitié du XXe siècle », Arnaud BIKARD (Université Paris IV – Sorbonne)

— « Literary Polyphony in Soma Morgenstern’s Holocaust Novel Die Blutsäule », Paulian-Timotei PETRIC (FIIRD Fellow, Université de Genève)

— « Early Yizker-bikher and the Post-WWI Jewish Quest for Collective Identity », Gali DRUCKER BAR-AM (Université de Tel Aviv)

Discussion

Pause

Déterritorialiser la langue — 16h-18h30

Modératrice : Anny Dayan-Rosenman

— « Norman Manea, une voix distincte parmi les voix juives dans la littérature roumaine », Brînduşa NICOLAESCU (Université de Bucarest)

— « Polyphonie de voix et de langues : multi-culturalité dans la quête identitaire israélienne », Masha Itzhaki (INALCO)

— « Sous l’hébreu, un palimpseste de langues : le cas Yoel Hoffmann », Michèle TAUBER (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

— « La multiplicité des voix derrière “nous” », Elisabeth SCHULZ (Université hébraïque de Jérusalem)

Discussion

Appel à contribution : Yiddishism: Mythologies and Iconographies

PosterL’institut historique juif Emanuel Ringelblum de Varsovie et la maison de la culture yiddish – bibliothèque Medem lancent un appel à candidature dans le cadre d’une conférence internationale qui aura lieu à l’Institut historique juif de Varsovie les 15 et 16 novembre 2015 et intitulée :  Yiddishism: Mythologies and Iconographies.

Le comité scientifique de la conférence est composé des Pr. Mikhail Krutikov (Michigan University), Dr. Yitskhok Niborski (INALCO), Pr. Simon Neuberg (Universität Trier), Pr. Eugenia Prokop-Janiec (Jagiellonian University), Dr. Joanna Nalewajko-Kulikov (Polish Academy of Sciences).

Vous trouverez l’appel à proposition ci-dessous (en anglais) ou sur le site de l’Institut (avec également la version yiddish). Les candidatures – en anglais ou en yiddish – sont à envoyer avant le 4 mai.

 

 

CALL FOR PAPERS

Yiddishism: Mythologies and Iconographies

ייִדישיזם: מיטאָלאָגיעס און איקאָנאָגראַפֿיעס

 15–16 November 2015, Warsaw

The Emanuel Ringelblum Jewish Historical Institute in Warsaw and the Paris Yiddish Center and Medem Library invite paper proposals for an international conference, Yiddishism: Mythologies and Iconographies, which will take place at the Jewish Historical Institute in Warsaw, 15–16 November 2015.
Literary critic Naftole Vaynig observed in his essay The Myth of Yiddishism (1932) that modern Yiddish culture was in need of a myth that “would not only personify or incarnate the ideas of the movement, but also serve as a road map, and produce an incentive to stimulate activities at both personal and interpersonal levels, giving the Yiddishist movement legitimacy and a raison d’être.”
Emerging in Eastern Europe in the late nineteenth century, Yiddishism sought to establish Yiddish as a Jewish national language and to fight for its cultural validity both internally, within the multilingual Jewish community, and externally, with respect to non-Jewish cultures. The construction and propagation of yiddishist myths was a key strategy in the quest for legitimization and consolidation of that movement. The making of what can be termed a “yiddishist mythology” was at work in the production of both high and popular Yiddish culture, in philological, ethnological and historical research, in literary criticism and in everyday practices. Some of these phenomena, such as the myth of the shtetl or the mythologization of the Czernowitz Conference, have already been researched, while others have received little scholarly attention.

The “Yiddishism: Mythologies and Iconographies” conference will take a critical look at the creation, propagation and transformation of Yiddishist myths from the late 19th century up to the present. We welcome submissions of papers in Yiddish or English dealing with historical and literary narratives that emerged around certain personalities, objects, social practices, events or institutions; papers analyzing mechanisms of mythologization within the social imaginary and its canon-building agencies (including schools, research institutions, museums, associations and societies). The papers may deal with diverse fields of political and cultural activities, as well as visual and discursive practices. Within the visual arts, this may include applied arts, design, art collections and photography; and among discursive practices; literature, literary criticism, cultural and social discussions and school curricula, political programs and agendas, social diagnosis, research projects and paradigms.

Conference co-organizers are Karolina Szymaniak (The Emanuel Ringelblum Jewish Historical Institute), Natalia Krynicka (Paris Yiddish Center — Medem Library), Tal Hever-Chybowski (Paris Yiddish Center — Medem Library).

The conference committee: Prof. Mikhail Krutikov (Michigan University), Dr Yitskhok Niborski (INALCO), Prof. Simon Neuberg (Universität Trier), Prof. Eugenia Prokop-Janiec (Jagiellonian University), Dr. Joanna Nalewajko-Kulikov (Polish Academy of Sciences).

Application

Scholars interested in presenting a paper should send an abstract (300 words) and a short bio statement (200 words) by 4 May 2015 to myths@jhi.pl. Applications must be either in Yiddish or in English. Decisions and notifications of acceptance will be sent by the 15th May 2015.
A limited number of scholarships will be allocated to cover a portion of travel and accommodation costs. These scholarships are meant especially for young scholars and students from Central and Eastern Europe. Please indicate in your application if you would also like to be considered for a scholarship.

 The Yiddishism: Mythologies and Iconographies is a part of The Emanuel Ringelblum Jewish Historical Institute’s project concerning the Yiddishist intelligentsia in the Polish lands run by the Institute’s Yiddish Culture Department.  The conference partners are The Polish Association for Yiddish Studies and The Michal Friedman Foundation for Yiddish and Hebrew Literatures in Poland.

The Emanuel Ringelblum Jewish Historical Institute
For more information, please visit: www.jhi.pl/en/

The Paris Yiddish Center — Medem Library
For more information, please visit: www.yiddishweb.com

The Polish Association for Yiddish Studies
For more information, please visit: www.ptsj.pl

The Michal Friedman Foundation
For more information, please visit: http://friedmanfund.org

 

Merci à Audrey Kichelewski pour avoir partagé cette information avec nous.

 

Appel à candidature : université d’été « Memory – Place – Presence », sur la vie juive en Pologne

Pour la première fois, l’Université Marie Skłodowska-Curie de Lublin et le Grodzka Gate – NN Theatre Centre ont décidé de coopérer pour proposer à 20 étudiants une université d’été sur la vie juive en Pologne. Cette université d’été aura lieu à Lublin du 23 juin au 2 juillet 2015.

Les candidatures sont à envoyer avant le 1er mars. Pour recevoir les formulaires de candidature et si vous souhaitez plus d’informations, contactez Magdalena Dziaczkowska par mail (summerschool@tnn.lublin.pl ) ou par téléphone ((+48) 81 532 58 67 ), ou directement sur le site de l’université d’été : http://teatrnn.pl/activities/summerschool/program/  . Sur cette page web, vous trouverez également toutes les informations nécessaires (professeurs participants, visites prévues, activités proposées, détails sur les sujets abordés, coût, demande de bourse pour y participer…).

CALL FOR APPLICATIONS

We are pleased to announce the call for applications for the first edition of the summer student program “Memory – Place – Presence”, coordinated by the Grodzka Gate – NN Theatre Centre in cooperation with the Maria Skłodowska-Curie University in Lublin, Poland. The program will start on June 23, 2015, and will continue through July 2, 2015. This year, the program will accept up to twenty participants.

The program focuses on education about Jewish life and heritage in Poland based on the example of Lublin and the Lublin region. Educational activities (lectures, workshops, panel discussions) during the program will address following issues:

  • History of Polish Jews using the example of Lublin
  • The heritage of the shtetls, the small, often largely Jewish towns of Eastern Europe
  • Yiddish and Hebrew as the linguistic pillars of local Jewish culture
  • In search of identity – Jewish biographies of the 20th century
  • The Holocaust and its consequences for the region
  • Educational restitution and creative work around the notion of collective memory

Visits to the recently opened Polin Museum of the History of Polish Jews in Warsaw, Majdanek camp, the Bełżec Museum-Memorial Site and a study tour of former shtetl sites are also part of the curriculum. More about the program can be found on www.summerschool.teatrnn.pl

Complete applications should be e-mailed to: summerschool@tnn.lublin.pl by March 1, 2015.

If you have any questions about the application procedure or program, please feel free to contact us.

Magdalena Dziaczkowska
Summer School Project Coordinator
The « Grodzka Gate – NN Theatre » Centre
ul. Grodzka 21
20-112 Lublin, Poland
Tel: (+48) 81 532 58 67
email: summerschool@tnn.lublin.pl

Merci à Agnieszka Zachariewicz pour avoir partagé cette information avec nous.