Archives par mot-clé : migrations

19 mars 2014 : Conditions sociales et fonctions de la littérature d’exil. Production des écrivains d’origine judéo-maghrébine en France

La prochaine séance de l’atelier “Histoire des Juifs en Europe après 1945″ aura lieu mercredi 19 mars 2014, de 17h à 19h. Nous recevrons Ewa Tartakowsky, doctorante à l’Université Lyon 2 (Centre Max Weber) dont l’intervention est intitulée : Conditions sociales et fonctions de la littérature d’exil. Production des écrivains d’origine judéo-maghrébine en France. Sa présentation sera discutée par Yolande Cohen, Professeure titulaire au département d’Histoire de l’Université du Québec à Montréal.

Cette séance aura lieu à l’École Doctorale de Sciences Po, 199 boulevard Saint Germain (75007 Paris), Salle de réunion (3ème étage).

Résumé

Notre travail de thèse se propose d’interroger la production littéraire des écrivains d’origine judéo-maghrébine en France en tant que littérature d’exil, dans la période de la décolonisation. La démarche, se basant sur une étude prosopographique, porte dans un premier temps sur les contextes favorables et pertinents à l’action d’une série d’individus, autrement dit sur l’état des conditions de la production d’une littérature née d’un déplacement. S’en suit une classification d’écrivains rendue possible par la mise en relation des caractéristiques sociologiques et des dispositions propres à cette génération d’auteurs avec les cadres culturels, historiques et cognitifs qui sont les leurs. En s’appuyant sur des entretiens semi-directifs avec des écrivains sélectionnés selon la typologie dégagée de l’étude précédente ainsi que sur l’étude de leurs œuvres littéraires, la recherche s’attache, dans un second temps, à vérifier si cette écriture « minoritaire » peut nous renseigner, et jusqu’à quel point, sur les relations qu’entretiennent entre elles histoire, mémoire, littérature et identité. Enfin, dans cette perspective, ses usages sociaux et ses fonctions sont étudiés à travers l’analyse des mécanismes et des thèmes récurrents de cette production littéraire, qui se construit comme le témoignage singulier d’un moment de vécu historique et ce faisant, nourrit notre compréhension des processus d’ajustements littéraires.

Biographies des intervenantes

Ewa Tartakowsky, est doctorante en sociologie à l’Université Lyon 2 (Centre Max Weber), sous la direction de Bernard Lahire. Sa thèse est intitulée Conditions sociales et fonctions de la littérature d’exil. Productions des écrivains d’origine judéo-maghrébine en France. Ses recherches s’appuient sur la littérature et interrogent la question de la mémoire. Parmi ses dernières publications, on peut citer, l’article « Écrivains d’Afrique du Nord » dans le Dictionnaire du judaïsme français de 1945 à nos jours, sous la direction de Jean Leselbaum et Antoine Spire (Paris, Le Bord de l’eau, 2013), pp. 275-278 ; « From one shore, the other… The image of France in the works of contemporary Judeo- Maghrebi novelists », Contemporary French and Francophone Studies: Sites, 17, no 3, 2013, pp. 154-163; « La littérature à défaut d’histoire ? L’expression littéraire des Juifs nord-africains en France », Plurielles, no 18, 2013, pp. 11-21. Elle est, par ailleurs, diplômée de Sciences Po Paris et de l’Université de Jagellone. Voir sa page personnelle.

Yolande Cohen est Professeure titulaire au département d’Histoire de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) où elle dirige le groupe de recherche Histoire, Femmes, Genre et Migration. Elle est spécialiste de l’histoire des jeunes, des femmes, du genre et des juifs marocains. Elle s’intéresse particulièrement aux conditions de leur migration au 20ème siècle. A la suite d’une enquête d’histoire orale elle a publié avec Marie Berdugo-Cohen et Joseph Levy, Les juifs marocains à Montréal. Témoignage d’une émigration moderne, (Montréal, VLB, 1987).  Elle a, par ailleurs, élaboré un cédérom sur l’histoire des juifs marocains, Les Juifs Marocains à travers les âges (Montréal, DoxaMédia, 2000) et est l’auteure avec Joseph Lévy de Itinéraires sépharades. L’odyssée des Juifs sépharades de l’Inquisition à nos jours, avec Joseph Lévy (Paris, Grancher, 1992). Elle a participé au projet de recherche Histoires de vie des Montréalais déplacés par la guerre, le génocide et autres violations des droits de la personne de l’Université Concordia (CRSH, ARUC) en recueillant et analysant des récits de vie de migrants juifs sépharades. Voir sa bibliographie complète.

« Judéités contemporaines en France et en Europe », 22 et 23 octobre 2014, Paris : Appel à contribution

En vue du colloque « Judéités contemporaines en France et en Europe », qui se tiendra les 22 et 23 octobre 2014, le JDC International Centre for Community Development (JDC-ICCD), Centre de Recherche sur le Judaïsme Contemporain, lance l’appel à communication proposé ci-dessous.

Les candidatures (300 mots en français, notice bio-bibliographique, coordonnées et une liste de cinq mots-clés) sont à soumettre avant le 15 juin 2014 à l’adresse suivante : http://judeitescontemporaines.splashthat.com  .

 

Appel à contribution

Judéités contemporaines en France et en Europe

L’objectif de ce colloque est d’analyser, dans une perspective pluridisciplinaire, les judéités contemporaines de France et du continent européen à partir de la perspective des jeunes chercheurs, universitaires ou indépendants, travaillant en langue française.

La compréhension du judaïsme contemporain a beaucoup évolué dans les dernières années. En Europe, depuis l’effondrement des démocraties populaires en Europe de l’Est, il y a bientôt vingt-cinq ans, de nombreuses spécialistes et observateurs ont dirigé leur attention vers la situation du judaïsme européen, qui se débattait, à leurs yeux, entre la faiblesse démographique et un élan inédit de renouveau. Conférences, publications et débats ont suivi, créant une meilleure compréhension du judaïsme européen aujourd’hui et thématisant la « renaissance » de la culture juive en Europe centrale et orientale, le positionnement de l’Europe comme un « troisième pilier » diasporique placé entre Israël et les Etats-Unis, l’émergence de nouvelles identités juives, les migrations post-soviétiques et leur impact en Israël, aux Etats-Unis et en Allemagne, la nouvelle observance religieuse, la montée des mouvements ultra-orthodoxes…

Aux Etats-Unis, la publication très médiatisée de « A Portrait of Jewish Americans » par le Pew Research Center, en octobre 2013, est venu rappeler qu’il existe en Amérique du Nord une forte tradition d’enquêtes sociologiques des phénomènes contemporains du judaïsme. Ainsi, des reconfigurations multiples de la vie communautaire, l’innovation et « l’entrepreneuriat » juif, les attitudes vis-à-vis d’Israël des différents segments de la population juive y compris l’impact des voyages « Birthright » en Israël, les mariages-mixtes et le rapport qu’ils entretiennent avec la vie juive, la jeunesse, entre autres, sont analysés et mis en lumière de manière régulière alimentant des débats au sein de la communauté organisée. En France, la récente publication du « Dictionnaire du judaïsme français depuis 1944 » (2013), sous la direction de Jean Leselbaum et Antoine Spire, dresse un état de lieux de la recherche sur ces sujets en France.

Mais, comment ces mêmes sujets s’articulent-ils dans une perspective européenne ? Ce colloque vise plus spécifiquement à offrir un espace de débat à des jeunes chercheurs et chercheuses, pour revisiter les travaux antérieurs et ce faisant, contribuer à ouvrir la réflexion et la recherche française sur la condition des communautés juives en France et en Europe.

Le colloque « Judéités contemporaines en France et en Europe » est soutenu par le JDC International Centre for Community Development (JDC-ICCD), centre de recherche sur le judaïsme contemporain, créé en 2005 par le bureau européen de l’American Jewish Joint Distribution Committee (JDC – Joint). Le JDC-ICCD a déjà parrainé deux autres colloques destinés à des jeunes chercheurs anglophones spécialisés dans l’histoire et la sociologie des Juifs en Europe contemporaine. Ces deux colloques ont eu lieu en 2010 et 2013 à Berlin).

Principaux axes thématiques, non exclusifs

-nouvelles identités juives

-relation entre la diaspora juive européenne, Israël et d’autres diasporas juives à travers le monde

-rôle des organisations juives internationales dans la reconstruction des communautés juives en Europe

-religion, laïcité et sécularisme au 21e siècle

-rôle du Consistoire et des mouvements juifs non-consistoriaux dans la redéfinition de la pratique religieuse en France

 -étude de l’univers communautaire français et européen (institutions, écoles, centres culturels…)

-mouvements ultra-orthodoxes en France et en Europe et leur dynamique

-problématiques autour de la conversion

-mariages-mixtes et leur descendance

-judaïsmes alternatifs et expériences juives au-delà de la pratique religieuse normative

-nouveaux mouvements politiques dans le monde juif ; participation politique des Juifs en France

-migration juive des pays post-soviétiques

-liens existants entre la recherche universitaire et vie communautaire juive

-voix juives dans la société civile européenne

-rencontres entre Juifs et non-Juifs

-anti- et philo- sémitisme

-relations interreligieuses en Europe singulièrement relations judéo-musulmanes

Qui peut participer ?

Etudiants en Master 2 ou en doctorat, post-doctorants, chercheurs diplômés pas plus d’il y a cinq ans. Le colloque est également ouvert aux propositions de responsables et membres des organisations juives ou communautaires, journalistes, artistes ou chercheurs indépendants spécialisés dans la culture juive.

Comment participer ?

Les propositions de communication (300 mots, en français) accompagnées d’un titre de la communication proposée, d’une notice bio-bibliographique, de coordonnées et d’une liste de cinq mots-clés doivent être envoyées avant  le 15 juin 2014 à l’adresse suivante : http://judeitescontemporaines.splashthat.com

Sont bienvenues toutes les personnes qui veulent assister au colloque sans présenter de communication. Elles sont priées de s’inscrire également en cliquant sur le lien ci-dessus.

Une publication des actes du colloque est envisagée. Par conséquent, le texte de la communication sera demandé avant le colloque de soumettre la version quasi-définitive de l’article au comité d’organisation.

Le JDC-ICCD remboursera jusqu’à 80 € des frais de transport aux personnes ayant une communication au colloque et provenant de dehors Paris (hors frais intra-muros à Paris). Un cocktail dînatoire ou un déjeuner sera également proposé aux participants.

Calendrier

Date limite de candidature : 15 juin 2014

Date de communication de la sélection des interventions : juillet 2014

Dates du colloque : 22 et 23 octobre 2014.

Comité d’organisation

Marcelo Dimentstein, directeur d’opérations du JDC-ICCD / doctorant à l’EHESS

Ewa Tartakowsky, doctorante à l’Université Lyon 2 / Centre Max Weber

Contact

colloquejudeites@gmail.com

Lieu
Institut universitaire d’études juives Elie Wiesel
119 rue Lafayette 75010 Paris

Site web

http://judeitescontemporaines.splashthat.com

Partenaires

JDC International Centre for Community Development (JDC-ICCD)
American Jewish Joint Distribution Committee
Institut Elie Wiesel

The Holocaust in Greece. Genocide and its Aftermath : Appel à contribution

Les rédacteurs du Journal of Genocide Research et « the School of Humanities of the International Hellenic University » lancent un appel à contribution dans le cadre d’une conférence qui aura lieu le 21 novembre 2014 à Thessalonique,en Grèce, et qui portera sur la Shoah en Grèce et ses conséquences.

Les interventions porteront sur la période de la guerre mais également sur l’après-guerre. Sur cette dernière période, les thématiques attendues sont : la vie dans les camps DP (Displaced Persons) des Juifs Grecs ; le rapatriement des Juifs grecs et la reconstruction de la communauté ; les politiques de mémorialisation de la communauté juive en Grèce ; la sphère publique et la Shoah en Grèce.

Pour ceux qui travailleraient sur un de ces aspects, les propositions d’intervention sont à envoyer avant le 1er juin 2014 (titre de l’intervention, résumé de 400-500 mots présentant les arguments, la nouveauté apportée et les sources utilisées, et un CV). La langue de travail sera l’anglais.

Vous pouvez retrouver cet appel à contribution sur le site de h-soz-u-kult.

 

Call for Paper

The Holocaust in Greece. Genocide and its Aftermath

The editors of the Journal of Genocide Research (journal of the International Network of Genocide Scholars) and the School of Humanities of the International Hellenic University invite expressions of interest for participation in a one-day research workshop on the history of the Holocaust in Greece. The focus will be the events of the Nazi occupation, including deportations, and resistance, as well as their aftermath. The workshop will take place in Thessaloniki, Greece, a city of great symbolic importance to Sephardic Jewry. The workshop language is English. Holocaust research remains relatively understudied and marginal both within Holocaust literature and the Greek academic and public spheres. With significant delay, it is currently being incorporated in the Greek national historiography. Issues of special interest to the organizers are: property confiscation; local dimensions of the Nazi occupation such as Jewish community responses and resistance; the Greek administration’s involvement in implementing Nazi policies; the Holocaust in Eastern Macedonia and Thrace and the Dodecanese (areas outside the administrative boundaries of the Greek state at the time); Greece in the context of the continent-wide « Final Solution »; antisemitism; rescue networks; camp and DP camp experiences of Greek Jews; Sonderkommando; camp returnees and restoration of the communities; the Jewish community politics of memorialization; and the public sphere and the Holocaust in Greece.

The workshop organisers invite original (i.e. not previously published), English-language contributions dealing with these or other aspects of the Holocaust in Greece. Prospective presenters are invited to submit a paper title, 400-500-word abstract (detailing argument, innovation and sources), CV, AV equipment requirements (DVD, computer, projector, etc.) and contact details by 1 June 2014 via email to Prof. A. Dirk Moses, Senior Editor of the Journal of Genocide Research: dirk.moses@sydney.edu.au. Applicants will be notified of the outcome by 1 July 2014.

Unaccompanied Children in Britain 1914-2014 : Appel à contribution

Les 17 et 18 juillet 2014 aura lieu à l’Université de Southampton (Angleterre) une conférence sur les enfants non accompagnés en Grande-Bretagne entre 1914 et 2014. Cette manifestation est organisée par l’Institut Parkes de cette université et par le Centre des Etudes judéo-allemandes de l’Université de Sussex. Il s’agira d’étudier leur migration « de » et également « vers » ce pays et ses impacts sur ces enfants eux-mêmes, sur la société, sur les politiques, l’éducation et l’histoire.

Les organisateurs de cette conférence invitent, entre autres, les personnes travaillant sur les migrations des orphelins de la Shoah à postuler.

Pour cela, il faut envoyer avant le 15 avril 2014 une proposition d’intervention (intervention en anglais de 20 minutes) de 300 mots et un court CV, le tout en anglais.

Vous pouvez retrouver cet appel sur H-Migration.

 

Call for Paper

Refugees and Migrants: Unaccompanied Children in Britain 1914-2014

Against the backdrop of intense contemporary debate on immigration, the University of Southampton’s Parkes Institute and the Centre for German-Jewish Studies at the University of Sussex are pleased to announce an interdisciplinary and international conference on unaccompanied child migration both in and out of the UK over the past century. The conference, to be held 17-18 July 2014 at The University of Southampton, seeks to explore all aspects of child migration and its impact on children, society, politics, education and history.

We invite abstracts for papers covering any topic related to Great Britain and unaccompanied child migration over the past one hundred years, including, but not limited to the following:

  • Organisations and individuals working with child migrants
  • Belgian children in the First World War
  • Basque refugee children 1937-9
  • The Kindertransport
  • Post-war Holocaust orphans
  • Out-migration to the Dominions in the 20th century
  • Child migrants in the 1960s and 70s
  • Contemporary unaccompanied child migration

This conference is open to postgraduates, early career and established academics in any relevant discipline.

Abstracts of 300 words, for papers of 20 minutes and a short CV should be sent to either:

Jennifer Craig-Norton at  J.Craig-Norton@soton.ac.uk  or

Rose Holmes at R.Holmes@sussex.ac.uk

Please submit abstract by 15 April 2014. Panel discussion proposals of three applicants are also welcome. Applicants will be notified by 15 May 2014.

A limited number of bursaries will be awarded to successful applicants.