Tous les articles par Julia Maspero

« Disturbing Pasts » : Appel à contribution

Disturbing Pasts : Reverberations of the Second World War in Europe after 1945

Le groupe de recherche « Reverberations of War in Germany and Europe since 1945 »  (sous la direction de Pr. Mary Fulbrook et de Dr. Stephanie Bird de l’UCL) de l’University College London (UCL) lance un appel à communication pour la conférence « Disturbing Pasts : Reverberations of the Second World War in Europe after 1945 » qui aura lieu à Londres les 3 et 4 juillet 2014.

Les propositions d’intervention (texte de 400 mots en anglais, accompagné d’une courte biographie) sont à soumettre avant le 1er décembre 2013. Voir la fin de l’appel à communication pour plus d’informations.

Call for papers

This conference sets out to explore the complex and diverse reverberations of the Second World War after 1945. The notion of  « disturbing pasts » refers to the experience of war and violence. But the aim is to understand how and why these experiences continue to disturb a later present, and how some people later disturb an apparently dormant
past. The focus is on conflicting, unexpected and often dissonant interpretations and representations of these events among both those who were the witnesses, victims and perpetrators of these events and among different communities in the generations that followed. On a theoretical level, therefore, one objective of this conference is to raise challenges to the widely used and yet under-theorized concept of « collective memory ».

For the purposes of this conference, « disturbance » is addressed on three different levels which interrelate in what might be called a « dialectics of disturbance »:

1- Those aspects of the past that remain disturbing, however hard people try to repress, forget, contain or silence this past;
2- The ways in which people later actively ‘disturb’ this past; processes of confronting, interacting and dealing with the past, that in turn affect and alter how it is perceived and what its implications are for a later present;
3- The often disturbing ethical questions raised in relation to the role of the analyst, historian and writer confronting this past.

We invite submissions that address one or several of the issues relating to disturbance, including but not limited to the following subjects:

TRANSMISSION: How are experiences of war and violence transmitted between and across communities and generations?
EMBODIMENTS: How were the experiences of war and violence and their memories inscribed onto the human body? How is the body used to make sense of or deal with these experiences, whether in daily life or in artistic interventions?
REPRESENTATION – How are the experiences of war and violence represented in various media (films, literature, memorials, autobiographical accounts, press) and what is the wider impact of these representations on changing social perceptions?
DISPLACEMENT AND IDENTIFICATION: How did people interpret and deal with the experience of losing their home and making a new one elsewhere?
What roles do place/space play for identification and identity construction?

Preference will be given to proposals adopting interdisciplinary, transnational or comparative approaches and/or developing distinctive theoretical perspectives.

Please submit a 400 word abstract to :

Dr Julia Wagner j.wagner@ucl.ac.uk
and Dr Christiane Wienand c.wienand@ucl.ac.uk

before 1st December 2013.

Please also include a brief biography, as well as details of current institutional affiliation, and email address.

Successful applicants will be notified by 15th January 2014.

Limited funding for the cost of accommodation and travel is available for those within Europe only. Applicants from overseas should bear in mind that they will need to apply for alternative sources of funding to cover their travel costs.

Papers will be pre-circulated. It is envisaged that a selection of conference papers may be published.

Bourse Fred&Ellen Lewis de l’American Jewish Joint Distribution Committee

OgCL’American Jewish Joint Distribution Committee (AJDC) propose une à deux bourses par an pour les doctorants, post-doctorants ou chercheurs indépendants qui souhaitent effectuer leurs recherches dans les fonds d’archives du Joint conservés à New-York et à Jérusalem. Les recherches doivent porter sur l’histoire juive au vingtième siècle. Les recherches concernant l’aide humanitaire ou d’autres domaines et nécessitant la consultation des archives du Joint seront également examinées.

Le montant de la bourse varie de 2 000 à 5 000$ ( frais de transport inclus).

Les fonds d’archives du Joint permettent de faire des recherches sur les activités de secours, d’aide et de réinsertion de l’organisation, de sa création en 1914 à aujourd’hui. Ces archives sont composées d’archives écrites, de photos, d’enregistrements audios, de vidéos, de témoignages… Pour en savoir plus sur les fonds du Joint, visitez leurs inventaires disponibles sur leur site internet : inventaires Joint.

Les dossiers de candidature sont à remplir en ligne. Le candidat doit entre autres soumettre un exposé démontrant l’importance des archives du Joint pour ses recherches. Il est conseillé d’indiquer les archives que l’on souhaite consulter.

Les dossiers sont à remplir en ligne avant le 1er janvier 2014.

Pour cela rendez-vous sur le lien suivant : Candidature à la Fred&Ellen Lewis JDC Archives Fellowship .

Parution de « Polish Literature and Transformation »

untitledPolish Literature and Transformation, dirigé par Ursula Phillips, avec l’assistance de Knut Andreas Grimstad et Kris Van Heuckelomet, vient de paraître aux éditions allemandes LIT Verlag (320p.)

Cet ouvrage collectif fait suite à la conférence « Polish Literature since 1989« , qui s’est tenue à l’University College London en novembre 2011.

 

Ce livre propose plusieurs manières d’appréhender la littérature polonaise depuis 1989. Dans le cadre de ce blog, nous retiendrons les articles traitant de l’intérêt actuel de la Pologne pour son héritage juif, la mémoire de l’Holocauste ou encore les relations judéo-polonaises ; à savoir :


Motherhood and the Transmission of Memory in Texts by Polish-Jewish Writers, par Katarzyna Zechenter ;

Into the Well of Memory: Michał Głowiński’s Jewish Childhood during the Holocaust, par Joanna Michlic ;

Polish Holocaust Writing after Testimony, or the Relevance of Piotr Paziński’s The Boarding House, par Knut Andreas Grimstad ;

Constructing a Memory of a Polish/Jewish Community in Tadeusz Słobodzianek’s Our Class, par Paul Vickers.

Une brève présentation de l’ouvrage est disponible sur le site H-net : compte-rendu Polish Literature and Transformation.

Bourses du YIVO pour l’année 2014-2015

Chaque année le centre de recherches Max Weinreich du YIVO propose une série de bourses pour les recherches universitaires nécessitant la consultation des archives conservées au YIVO et des ouvrages de la bibliothèque du centre.

Voici les différentes bourses destinées aux doctorants :

– Fellowship in East European Jewish Studies ;

Fellowship in Baltic Jewish Studies, destinée aux recherches doctorales et post-doctorales sur l’Histoire des Juifs lituaniens ainsi qu’aux recherches doctorales sur les pays baltes ;

– Fellowship in Polish Jewish Studies, destinée aux recherches doctorales et post-doctorales sur l’Histoire judéo-polonaise à l’époque moderne, et tout particulièrement sur les relations judéo-polonaises – période de la Shoah inclue – ou sur la contribution juive à la littérature et à la culture polonaises ;

Fellowship in East European Jewish Literature and Arts, destinée aux recherches doctorales et post-doctorales sur la musique, l’art et le théâtre juifs d’Europe de l’Est ainsi que sur la littérature yiddish ;

Fellowship in American Jewish Studies.

Pour plus d’informations sur chacune de ces bourses et sur les modalités de candidature (et le formulaire) :

YIVO Fellopships 2014-2015.

Date limite des candidatures : 1er décembre 2013

Bourse Fritz Halbers du Leo Baeck Institute

cjh_buildingVotre thèse de doctorat porte sur la culture et l’histoire des Juifs germanophones ?

Alors postulez à la bourse Fritz Halbers du Leo Baeck Institute à New York  avant le 14 novembre 2013 !

Cette bourse consiste en une somme de 3 000 $ maximum – évaluée en fonction des besoins du projet du doctorant. Elle vous permettra d’avoir accès à  la riche bibliothèque de l’Institut et à ses archives relatives aux communautés juives d’Europe centrale des cinq derniers siècles.

Pour connaître la procédure de candidature à suivre ainsi que les conditions d’attribution : Fritz Halbers Fellowship