À propos

Ce carnet s’inscrit dans le prolongement de l’atelier de recherche Histoire des Juifs en Europe après 1945 qui se tient à Sciences Po Paris depuis 2010. Il se propose d’explorer l’histoire des Juifs après 1945 et d’en faire un champ autonome, mais non hermétique. Alors que l’atelier se concentrait sur l’Europe, ce carnet ne se cantonnera pas à cette zone géographique. Un tel objet se place nécessairement à la croisée des différentes sciences sociales ainsi que de plusieurs approches historiographiques (histoire culturelle, histoire politique, histoire sociale, histoire religieuse, histoire des relations internationales, histoire des migrations ou encore études de genre). Il impose une diversité de regards, que l’on s’attache à étudier l’histoire des juifs de l’intérieur du groupe, que l’on adopte une analyse privilégiant le point de vue des acteurs non-juifs sur la collectivité juive, ou encore que l’on cherche à articuler les deux perspectives.

L’intervalle chronologique choisi embrasse plus d’un demi-siècle d’histoire du temps présent. Si 1945 inaugure bien évidemment la douloureuse reconstruction du judaïsme européen à l’issue du génocide, cette césure ne doit pas pour autant être considérée comme intangible. Il convient au contraire de l’interroger selon les objets étudiés, tant les continuités peuvent être prégnantes entre le premier et le second XXe siècle pour ce qui touche à l’histoire des Juifs. D’un point de vue géographique, l’espace étudié est nécessairement multiscalaire : il s’agit de saisir le fait juif en tenant compte tant de ses spécificités locales et nationales que de la constitution d’un espace transnational à l’échelle européenne et mondiale.

*

This academic blog is the product of a graduate student workshop on the “History of Jews in Europe after 1945”, which since 2010 has been held at Sciences Po Paris. It aims at sharing scientific research in the field of the post 1945 History of Jews as a means to encourage broader exchange between scholars working on contemporary Jewish history. While the original geographical scope covered in the workshop is Europe, this blog does not intend to restrict itself to this area. Rather, it welcomes multi-scale, global and transnational perspectives on modern Jewish History.

The chronological scope covers more than half a century of contemporary history. If 1945 naturally marks the beginning of the difficult reconstruction of European Jewry after the genocide, this year should not be considered as an intangible milestone. Indeed, the subject forces reconsiderations over the breaks and continuities in the History of Jews before and after this time. A subject such as the History of Jews after 1945 naturally includes different social sciences as several historiographical approaches (cultural, political, social, religious, international relations and migration history, gender studies). Requiring diverse levels of social observation, there is a need to consider from several lenses: the Jews as a group or community, the outlook of non-Jews  on the Jewish community, the interactions between Jews and non-Jews, as the articulation of these  different perspectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atelier de recherche